L’annonceur légendaire ne s’attend pas à un appel de LIV après avoir ‘craché’ avec Greg Norman – GolfWRX

Le golfeur professionnel australien Scott Hend n’a jamais eu peur de faire connaître ses sentiments.

Le vainqueur de dix événements de l’Asian Tour, âgé de 49 ans, croit fermement en la liberté de jouer où bon lui semble, déclarant en juillet que si le circuit LIV organisait des étapes de qualification, il s’inscrirait sans aucun doute.

Maintenant, il a été repris pour des commentaires concernant le prochain Open d’Australie et les changements permettant aux championnats masculin et féminin de se dérouler sur le même parcours, en même temps.

Hend est rentré chez lui pour jouer la PGA du Queensland cette semaine et la PGA australienne suivante, mais a décidé de ne pas participer à l’événement phare du pays car il pense que l’événement combiné diminue le prestige.

Dans un tweet publié fin octobre, Hend mentionne qu’il a été qualifié d'”élitiste sexiste par certaines personnes”, mais explique qu’il souhaite simplement que les deux événements aient leur “semaine propre”.

Le lauréat de l’Ordre du mérite asiatique 2016 a développé son message via Fox Sports :

“Mes mots exacts étaient que je crois que l’Open d’Australie est un événement si prestigieux. Les femmes et les hommes méritent leur propre semaine pour l’événement.

Il ne s’agit pas d’être contre les femmes qui jouent au golf, il ne s’agit pas du fait que les prix en argent soient exactement les mêmes … il s’agit simplement de l’histoire de l’événement sur la durée de l’événement (durant, cela) les hommes et les femmes devraient avoir leur propre semaine pour briller.”

Hend a poursuivi, “C’est tout ce que j’ai dit, et c’est ce en quoi je crois fermement.” Donc, étant donné que je ne suis pas entré pour jouer, je ne vais pas essayer de me pré-qualifier… parce que je continue de croire que les hommes et les femmes devraient avoir leur propre semaine pour se démarquer et briller par eux-mêmes, pas ensemble, quand les gens vont les comparer les uns aux autres dans le même tournoi.”

“Ce n’est pas le but de l’Open d’Australie.”

L’épreuve féminine a été remportée par des joueuses d’élite de leur époque, telles que Karrie Webb, Laura Davies, Jiyai Shin, Lydia Ko, Jin-Yung Ko, Nelly Korda et Inbee Park – tout un appel nominal !

La liste des hommes est tout aussi impressionnante, avec les gagnants Rory McIlroy, Jordan Spieth, Adam Scott et Cam Davies aux côtés des noms des légendes Jack Nicklaus, Arnold Palmer, Gary Player et de l’actuel PDG de LIV Greg Norman, vainqueur à cinq reprises.

C’est énorme pour un joueur à domicile de ne pas jouer dans l’événement, et bien que Hend n’ait aucun problème avec le mélange des sexes dans d’autres événements, il reste ferme sur cette décision.

Lorsqu’on lui a demandé s’il avait reçu une invitation, Hend a répondu : “Je n’ai pas demandé, je ne suis pas entré, je ne veux pas être un hypocrite… Je crois toujours que les deux sexes méritent leur propre semaine. Je ne sais pas comment ce n’est pas le Pro Women’s Golf….

Alors que l’Open d’Australie a lieu, Hend jouera au Masters indonésien, une partie de l’Asian Tour qu’il connaît si bien.

Avec les liens récents entre l’Asian Tour et leurs sponsors LIV, l’ironie de ne pas essayer de suivre Norman dans le cercle des vainqueurs de Victoria n’est pas perdue – en particulier après ses commentaires sur le fait de quitter le DP World Tour à partir de 2023.

Poursuivant sa position de liberté et la conviction qu’il pensait que le DP World Tour était “mesquin et puéril” lors de l’émission de sanctions contre les joueurs de LIV, il a décidé que c’en était assez.

“J’en ai fini avec l’Europe, j’en ai fini avec la politique, j’en ai fini de mentir aux joueurs, j’en ai fini de devoir demander une libération quand je veux aller jouer dans d’autres tournois”, a-t-il déclaré. .

“Depuis 25 ans, je joue où je veux, quand je veux et je n’ai pas eu à demander la permission d’aller jouer un autre événement.”

Il a poursuivi : “Maintenant… si vous voulez jouer dans un autre endroit, vous devez obtenir la permission de cette tournée, sinon ils vont vous sanctionner, donc si c’est le cas, je ne veux pas ne plus être impliqué là-dedans.”

“Je joue au golf parce que j’aime jouer au golf. Je ne veux pas avoir à obtenir la permission chaque semaine pour aller jouer ailleurs.”

Avec l’arrivée de LIV à Adélaïde dans le cadre de leur calendrier 2023 remanié, Hend garde un œil sur toute chance de se lancer, dans l’espoir de se qualifier pour la tournée riche en argent via la tournée asiatique.

“J’ai 50 ans en août. Les gens disent que je suis lavé, que j’ai fini, qu’il ne me reste plus rien, mais si je peux produire ce que je sais que je peux produire, je peux éventuellement me qualifier via l’Asian Tour »

Plus du 19e trou

Votre réaction?

  • 2
  • LÉGITIME2
  • WOW0
  • MDR0
  • IDHT0
  • FIASCO0
  • OB0
  • JARRET1

Leave a Comment

Your email address will not be published. Required fields are marked *