Réunion de la Commission F1 du Championnat du Monde de Formule 1 de la FIA 2022 – Déclaration aux médias

La quatrième et dernière réunion de la Commission de Formule 1 en 2022 s’est tenue aujourd’hui avant la dernière manche du Championnat du Monde de Formule 1 de la FIA – le Grand Prix d’Abu Dhabi. La réunion a été ouverte par le président de la FIA, Mohammed Ben Sulayem, qui a félicité le président et chef de la direction de la Formule 1 Stefano Domenicali et tous les concurrents pour une saison extrêmement réussie, et a envisagé le développement continu du sport pour préserver son avenir.

Le président de la FIA, Mohammed Ben Sulayem, a déclaré: “La Formule 1 est clairement dans une position très forte en ce moment, et cette croissance et cette prospérité sont dues en grande partie au travail acharné de tout le personnel, des officiels et des bénévoles de la FIA et à Stefano Domenicali et son organisation. Je tiens à les remercier tous, et bien sûr aussi les Concurrents représentés ici à la Commission Formule 1 qui ont offert un spectacle fantastique cette année. Sur la base des courses récentes, je pense que nous pouvons nous attendre à une autre année très excitante en 2023, et nous continuerons à faire des progrès pour améliorer le sport dans tous les domaines et veiller à ce que la croissance que nous avons vue cette année se poursuive.”

Stefano Domenicali, président et chef de la direction de la Formule 1, a déclaré: “La Formule 1 a connu une saison incroyable et continue de se développer dans le monde entier. Cela ne serait pas possible sans le travail de toutes les personnes impliquées au niveau de la Commission et de toutes leurs équipes. Nous travaillons tous dur ensemble pour améliorer continuellement le sport pour nos fans et le président et je veux continuer à maximiser les meilleurs résultats pour le sport afin que 2023 soit une année encore meilleure pour la Formule 1.”

Voici un aperçu des points de discussion et des décisions clés.

Examen des processus réglementaires et judiciaires
La Commission a été informée que la FIA entreprenait une révision complète du Règlement Sportif pour 2024 dans le cadre de son engagement continu envers l’évolution et le raffinement de ses processus réglementaires. La FOM et les équipes seront consultées tout au long de l’examen, et tout changement qui en résultera devrait être approuvé d’ici la fin avril 2023 conformément à la norme de gouvernance de la Formule 1 de la FIA. De plus, la FIA procédera à un examen général de son processus judiciaire pour 2024.

Mise à jour du temps humide
Les commentaires des conducteurs ont suggéré qu’il y avait une visibilité réduite dans des conditions extrêmement humides avec cette dernière génération de voitures, ce qui est un facteur déterminant pour démarrer ou devoir suspendre des sessions.

Par conséquent, la FIA a lancé une étude pour définir un ensemble de pièces visant à supprimer les embruns générés lors d’un roulage en conditions humides. L’étude s’est concentrée sur les points suivants :

  • Définition d’un kit de carrosserie standard, visant à supprimer les éclaboussures des pneumatiques lors du roulage en conditions humides en utilisant un minimum de carrosserie au niveau des roues (passages de roues).
  • Connaître l’apport des eaux de surface captées par les tunnels souterrains pour en comprendre l’importance.
  • Veiller à ce que la conception n’entrave pas indûment les changements de pneus des arrêts au stand.
  • Recherche d’avantages supplémentaires tels que des feux supplémentaires pour améliorer la visibilité de la voiture.
  • Appareils à installer uniquement avant une course ou pendant un drapeau rouge en raison de conditions d’humidité extrêmes

Des travaux préliminaires et un concept initial ont été présentés à la Commission, et la FIA continuera à travailler pour affiner les propositions, avec d’autres mises à jour prévues en 2023.

Pénalités de réseau et d’unité de puissance
D’éventuelles mises à jour des sanctions relatives aux infractions Power Unit ont été discutées par la Commission. Il a été convenu que le système actuel n’est pas suffisamment dissuasif pour les équipes d’effectuer des changements stratégiques d’unité de puissance, et encourage le changement de changer plus d’éléments que nécessaire une fois qu’un pilote a accumulé plus qu’un certain niveau de pénalité. Cela entraîne finalement des coûts de pièces plus élevés et sape les restrictions annuelles de l’élément PU.

Cela continuera d’être discuté au sein des comités consultatifs du sport et de l’unité de puissance pour une analyse et un raffinement plus approfondis.

Stratégie de couverture de pneus 2023-2025
L’objectif de la FIA et de la FOM reste de retirer les couvertures de pneus pour 2024, mais après de nombreuses discussions et commentaires des pilotes, la Commission a décidé de reporter toute décision finale jusqu’en juillet 2023, permettant une collecte de données supplémentaires et des commentaires sur les tests pour éclairer pleinement les conclusions. .

Activation du DRS après le départ, le redémarrage ou la voiture de sécurité
La Commission a approuvé une proposition visant à évaluer une méthode pour rapprocher le peloton et encourager des courses plus rapprochées en avançant d’un tour l’activation du DRS au début d’une course ou d’une séance de sprint, ou après un redémarrage de la voiture de sécurité. Celui-ci sera testé lors de chaque session Sprint en 2023 en vue de l’introduire pour toutes les courses en 2024.

Parc Fermé pour les épreuves incluant une session Sprint
Des mises à jour ont été discutées concernant les moyens de simplifier les processus de parc fermé lors d’événements qui incluent une session Sprint. Comme indiqué précédemment par la Commission, les événements comprenant une session Sprint imposent des exigences opérationnelles supplémentaires à la FIA en raison de l’augmentation significative des demandes de Parc Fermé entre les qualifications et le Sprint.

Indemnité pour dommages accidentels
Le système mis en place pour faire face à l’impact des dommages accidentels lors d’une session de Sprint sera simplifié. L’attribution de l’indemnité d’accident sera remplacée par un montant fixe par équipe, par épreuve incluant une session Sprint. La Commission a approuvé la proposition d’augmenter le montant de l’indemnité forfaitaire pour chaque Sprint de 150 000 $ à 300 000 $ à partir de 2023. Toutes les autres indemnités de Sprint (dommages mineurs conformément à l’Art.4.1(l)(ii) et dommages matériels conformément à l’Art.4.1(l)(iii)) seront supprimées.

Réglementation technique et financière
Les modifications mineures du Règlement technique et financier 2023 ont été approuvées à l’unanimité. De plus, des réglementations introduisant des exigences supplémentaires et plus strictes pour la résistance des arceaux de sécurité ont été finalisées pour être introduites en 2024.

Notez que toutes les modifications réglementaires sont soumises à l’approbation du Conseil Mondial du Sport Automobile.

.

Leave a Comment

Your email address will not be published. Required fields are marked *