Le gouvernement fédéral injecte 3,35 millions de dollars dans les infrastructures cyclables

Les fonds permettront l’achèvement du réseau de pistes cyclables à Sudbury

Contenu de l’article

Le Grand Sudbury est connu comme la ville des lacs, mais avec l’annonce lundi de plus de 3 millions de dollars pour l’infrastructure cyclable, nous progressons vers un nouveau titre.

Publicité 2

Contenu de l’article

La députée de Sudbury Viviane Lapointe et le maire Paul Lefebvre ont annoncé lundi un investissement fédéral de 3,35 millions de dollars pour soutenir deux projets de transport actif.

Le premier verra l’achèvement de la voie cyclable Paris-Notre Dame de la rue Wilma dans le Moulin à farine à la rue Van Horne. Les libéraux ont versé 3,3 millions de dollars pour le tronçon de 2,3 km. Les travaux comprendront des pistes cyclables physiquement séparées de chaque côté de la chaussée et des améliorations aux trottoirs, aux bordures, aux passages pour piétons, à la signalisation, à l’éclairage, au mobilier et à l’aménagement paysager.

« Investir dans des infrastructures qui favorisent des choix de vie sains est un investissement dans le bien-être de notre communauté », a déclaré M. Lefebvre. « Ces projets accordent la priorité à la sécurité de ceux qui utilisent nos chemins et sentiers locaux ; contribuer à faire progresser notre engagement pour une ville saine et durable ; et nous rapprocher un peu plus de la réalisation des objectifs de notre plan communautaire en matière d’énergie et d’émissions liés au transport à faible émission de carbone.

Publicité 3

Contenu de l’article

Avec l’annonce de lundi, 67% de la piste cyclable seront achevés (une fois la saison de construction reprise), a-t-il ajouté.

À ce jour, la ville a dépensé environ 5 millions de dollars pour les tronçons de pistes cyclables qui vont du chemin Walford à la rue Wilma et de la rue Wilma au boulevard Lasalle. La ville estime que le tronçon des rues Wilma à Van Horne coûtera environ 5,5 millions de dollars.

L’achèvement de la piste cyclable « transformera le corridor en un paysage de rue plus dynamique et plus sûr qui relie les résidents aux services de transport en commun et aux principales destinations de la communauté », a noté Infrastructure Canada dans un communiqué.

Passionné de cyclisme lui-même, M. Lefebvre a déclaré que l’augmentation des infrastructures est l’un des moyens par lesquels la ville peut attirer de nouveaux résidents.

“Dans de nombreuses villes d’Amérique du Nord et d’Europe, il y a une poussée pour plus de transport actif et de pistes cyclables. Les gens d’autres villes ont cette option et ils veulent continuer”, a-t-il déclaré. “Avoir plus de pistes cyclables rend la promotion plus sûre et plus facile. Quand les gens se présenteront ici, ils pourront dire que c’est une communauté accueillante pour les gens qui aiment utiliser ce moyen de transport. »

Publicité 4

Contenu de l’article

En tant qu’ancien député de la circonscription de Sudbury (il a été remplacé par Lapointe), Lefebvre connaît bien Ottawa. Cette ville possède une excellente infrastructure cyclable qui relie tous les coins.

Tout en admettant que Sudbury est une ville beaucoup plus grande que la capitale nationale « et que nous faisons face à des défis différents », Lefebvre a déclaré que l’investissement dans les pistes cyclables fait une différence dans la qualité de vie des résidents et présente des avantages environnementaux majeurs.

La piste cyclable de l’intersection Lasalle-Notre Dame à la rue Wilma a été achevée en 2020. Ainsi, les cyclistes disposent d’un moyen sûr et rapide de se rendre du Nouveau Sudbury au Moulin à farine.

Une fois terminée, la piste cyclable de 20 millions de dollars (sujet à l’inflation) reliera l’avenue Turner aux Four Corners.

Publicité 5

Contenu de l’article

L’axe Paris-Notre Dame est véritablement une artère du cœur de ville et la sève de la communauté. Comme l’a noté Lefebvre, environ 13 % de la population de la ville — ou 21 000 résidents — vivent sur ou à côté de la piste cyclable de 9 km et environ 30 % des entreprises de la ville sont reliées au corridor.

“Cet investissement a un impact direct sur de nombreuses personnes qui vivent dans le Grand Sudbury”, a déclaré M. Lefebvre. “Cinquante pour cent de nos plus grands employeurs – ceux qui comptent plus de 500 employés – sont situés ici. Cela comprend Horizon Santé-Nord, l’Agence du revenu du Canada, la Ville du Grand Sudbury elle-même et l’Université Laurentienne.

Tony Fedec et Rob Klein sont tous deux des cyclistes enthousiastes. Ils font du vélo 12 mois par an et font quotidiennement la navette entre la maison et le travail à vélo.

Publicité 6

Contenu de l’article

Ils ont dit qu’ils étaient tous les deux “super excités” par l’annonce de lundi.

Klein vit dans le South End. Il a dit qu’il y a encore des moments où il doit partager la route avec des véhicules, mais une fois que la piste cyclable franchira une étape vers l’achèvement, les possibilités de faire du vélo se multiplieront.

“C’est super excitant de pouvoir traverser la ville”, a déclaré Klein. “Une fois que tout le réseau sera construit, ce sera la clé pour amener les gens sur leurs vélos. Il est difficile d’utiliser les pistes cyclables à Sudbury lorsqu’elles sont un peu fragmentaires, mais une fois que vous avez construit ces longues sections d’infrastructures connectées, vous pouvez réellement commencer à les utiliser et sortir davantage sur votre vélo. »

Fedec fait du vélo tous les jours et emmène ses enfants à l’école à vélo. Il a déclaré que la piste cyclable rendra le sport “plus accessible” et plus sûr pour les familles et les enfants.

Publicité 7

Contenu de l’article

Fedec et Klein ont déclaré que la ville pourrait envisager l’entretien hivernal de l’infrastructure cyclable. Ils croient que plus de gens feraient du vélo chaque année – avec ou sans gros vélos – si les sentiers étaient déneigés, déverrouillés et débarrassés des obstacles.

“En ce moment, c’est là que la neige est entassée dans la rue”, a déclaré Klein. “C’est tout à fait possible, mais cela nécessiterait de la maintenance.”

Les deux cyclistes ont déclaré que la ville pourrait également souhaiter améliorer la signalisation, ainsi que la visibilité des cyclistes et des piétons, aux intersections achalandées.

“On met beaucoup l’accent sur l’achèvement de la piste cyclable, et je pense que c’est super important, mais je pense qu’il faut aussi faire attention à la visibilité aux intersections”, a déclaré Klein, qui a récemment quitté la Colombie-Britannique. “Je trouve que le respect des piétons n’est pas le même que dans l’Ouest.”

Publicité 8

Contenu de l’article

Un investissement de 50 000 $ aidera la Ville à élaborer des directives d’orientation, qui servent de trousse à outils pour coordonner la signalisation d’orientation et le marquage de la chaussée. Le projet aidera les résidents de tous âges et capacités à naviguer plus facilement dans les rues et les sentiers disponibles dans toute la ville.

Tout cela fait partie de la création de communautés plus saines, a déclaré Lapointe.

« Le transport actif est un moyen abordable et durable de se déplacer dans la communauté. Il offre également des espaces d’exercice et d’activités récréatives qui nous aident à mieux connaître notre ville », a-t-elle noté. « L’investissement du gouvernement du Canada dans la voie cyclable Paris-Notre-Dame l’aidera à réaliser son potentiel en tant que corridor de transport majeur, tandis que sa contribution à l’élaboration de lignes directrices d’orientation contribuera à embellir la ville et à rendre le transport actif plus agréable.

Publicité 9

Contenu de l’article

Lapointe a déclaré que le gouvernement fédéral dépensait 400 millions de dollars sur cinq ans, acheminés par l’intermédiaire du Fonds pour le transport actif, pour soutenir un “transfert modal vers le transport actif, à l’appui de la première stratégie nationale de transport actif du Canada”.

Soutenir la piste cyclable a été une décision facile, a déclaré Lapointe.

“(L’infrastructure cyclable) aide les gens à relier les communautés, elle permet un transport plus abordable, c’est sain et c’est bon pour l’environnement”, a-t-elle déclaré. “Cela touche à de nombreux aspects clés – c’est bon pour la santé physique et mentale. C’est pourquoi le gouvernement fédéral a créé la stratégie de transport actif.

mkkeown@postmedia.com
Twitter: @marykkeown
Facebook : @mkkeown

commentaires

Postmedia s’engage à maintenir un forum de discussion animé mais civil et à encourager tous les lecteurs à partager leurs points de vue sur nos articles. Les commentaires peuvent prendre jusqu’à une heure pour être modérés avant d’apparaître sur le site. Nous vous demandons de garder vos commentaires pertinents et respectueux. Nous avons activé les notifications par e-mail. Vous recevrez désormais un e-mail si vous recevez une réponse à votre commentaire, s’il y a une mise à jour d’un fil de commentaires que vous suivez ou si un utilisateur vous suivez des commentaires. Consultez nos directives communautaires pour plus d’informations et de détails sur la façon d’ajuster vos paramètres de messagerie.

Leave a Comment

Your email address will not be published. Required fields are marked *