La FIA a le droit de freiner les déclarations politiques des pilotes de F1

Dans le résumé : le PDG de McLaren Racing, Zak Brown, a soutenu la décision de la FIA d’interdire aux pilotes d’exprimer des opinions politiques sans sa permission.

En bref

Les conducteurs “libres de faire ce qu’ils veulent du lundi au vendredi” – Brown

Comme RaceFans l’a révélé la semaine dernière, la FIA a interdit aux pilotes “de faire et d’afficher de manière générale des déclarations ou des commentaires politiques, religieux et personnels notamment en violation du principe général de neutralité promu par la FIA en vertu de ses Statuts” sans autorisation préalable. dans une mise à jour du Code Sportif International pour 2023.

Brown a défendu la décision de la FIA. La F1 ne devrait pas être “transformée en un sport politique”, a-t-il déclaré à ESPN.

“Je pense que c’est dans la Formule 1 et que la FIA a le droit de dire voici le code de conduite que nous attendons de vous pendant un week-end de Grand Prix”, a-t-il expliqué. “Vous êtes libre de faire ce que vous voulez du lundi au vendredi, pour ainsi dire, mais c’est évidemment lors d’un week-end de Grand Prix que les pilotes ont le plus de caméras sur eux.”

Russell parle de grandes attentes à Noël

George Russell a admis qu’il était “intrigué” de voir comment Mercedes a réagi à sa baisse de forme au début de la saison 2022 de F1.

Il a marqué la seule victoire de l’équipe de la saison dans l’avant-dernière course de l’année. “C’est difficile quand on rejoint une équipe comme Mercedes, on s’attend à des victoires”, a-t-il déclaré à la BBC. “Je me sentais prêt à me battre pour des victoires en course et des championnats cette année, mais il faut juste gérer ses attentes. Vous devez changer ces vues, légèrement.

“Cela a été vraiment intrigant pour moi cette année de voir comment l’équipe gère cette situation et tout ce que j’ai appris.”

Ferrari junior entre dans l’histoire avec la prochaine étape de sa carrière

Maya Weug deviendra la première femme à être soutenue par Ferrari dans une série internationale de monoplaces l’année prochaine lorsqu’elle passera à la Formule Régionale Europe avec KIC Motorsport.

La Belgo-Espagnole a été la toute première lauréate du programme Girls on Track Rising Stars de la FIA Women in Motorsport Commission, ce qui lui a valu une place à la Ferrari Driver Academy et un passage du karting à la Formule 4.

Sur 53 courses en deux séries F4, Weug a une meilleure sixième place depuis ses débuts en 2021.

Annonce | Devenez un supporter de RaceFans et aller sans publicité

Joyeux anniversaire!

Joyeux anniversaire à Lazzar !

En ce jour dans le sport automobile

  • Il y a 60 ans aujourd’hui, Jim Clark plaçait sa Lotus en pole position pour le Grand Prix d’Afrique du Sud sur le circuit d’East London

Leave a Comment

Your email address will not be published. Required fields are marked *