Pourquoi Nelly Korda a signé avec TaylorMade

Korda s’est séparé de Titleist pour signer un accord pluriannuel avec TaylorMade.

sur mesure

Bienvenue à Wall-to-Wall Equipment, le résumé de l’équipement du lundi matin dans lequel l’éditeur d’équipement de GOLF Jonathan Mur vous guide à travers les dernières tendances, les rumeurs et les dernières nouvelless.

Grosse affaire

L’avenir de l’équipement de Nelly Korda est réglé pour les prochaines années. Au cours du week-end, Korda a annoncé qu’elle s’était séparée de la société de vêtements suédoise J.Lindberg pour signer un accord lucratif avec le géant de l’habillement Nike.

Lundi, elle a fait un geste encore plus intrigant, signant un accord pluriannuel avec TaylorMade Golf – GOLF.com a annoncé pour la première fois la signature imminente samedi – pour jouer les 14 clubs, y compris la balle de golf TP5.

Korda a atteint la première place du golf féminin pendant son passage chez Titleist, mais selon la joueuse de 24 ans, elle a vu l’opportunité d’amener son jeu vers de nouveaux sommets avec l’équipement de TaylorMade.

“J’ai signé avec TaylorMade en raison de leur capacité éprouvée à élever le jeu des meilleurs golfeurs du monde”, a-t-elle déclaré. “Lors des tests avec l’équipe TaylorMade Tour, il était clair que je travaillais non seulement avec un équipement très performant, mais aussi avec une équipe qui partageait ma passion de travailler aussi dur que possible pour être dans la meilleure position pour gagner. Je suis ravi de faire partie de l’équipe TaylorMade.

nelly korda nike

Nelly Korda signe un accord sur les vêtements Nike – et ce n’est que le début de grands changements

Par:

Jonathan Mur



L’événement Tournament of Champions de cette semaine à Orlando sera le premier départ officiel de Korda avec le nouvel équipement TaylorMade, mais elle a passé la majeure partie d’un mois à tester et à s’acclimater à la nouvelle configuration du Concession Golf Club à Bradenton, en Floride.

Selon TaylorMade, Korda prévoit de remplacer son driver léger Titleist TSR1 par les bois de parcours Stealth 2 HD (9 degrés) et TS-Series (TSi2 et TSR2) par Stealth 2 (15 et 21 degrés). Un ensemble mixte de fers P770 (5-6)/P7MC (7-PW) et de coins Milled Grind 3 (50, 54 degrés) complète la configuration. (Sans mention d’un lob wedge, il est très probable que Korda conservera un prototype Vokey WedgeWorks pour le moment.)

Et puis il y a le passage du Pro V1 de Titleist au TaylorMade TP5. Rien n’est plus important pour les pros d’élite que de se synchroniser avec une nouvelle balle. Pour Korda, c’est très probablement le changement de vitesse qui définit son passage à TaylorMade.

Un de nous

Les principaux équipementiers ont dévoilé de nouveaux clubs à un rythme effréné au cours des dernières semaines, dont Callaway et Ping. Alors que les golfeurs du week-end doivent attendre la vente officielle pour mettre la main sur Paradym et G430, les pros ont le luxe de tester littéralement tout avant même de savoir ce qui arrive sur le marché.

L’idée de tester tous les drivers disponibles peut sembler intimidante pour certains golfeurs, mais l’ancien champion des Masters Adam Scott n’en fait pas partie. L’Australien a posté une photo Instagram d’une séance d’entraînement en début de semaine à Hawaï avec la légende “Test en cours”.

Trois pilotes reposaient confortablement dans le sac de Scott : le Stealth Plus de TaylorMade, le Callaway Paradym Triple Diamond et le Ping G430 LST. Scott, qui utilisait déjà Stealth Plus, voulait savoir comment quelques-unes des nouvelles offres à faible rotation se comparaient à son joueur.

En fin de compte, Scott a choisi de s’en tenir à Stealth Plus. Les tests peuvent être très amusants, mais comme l’a révélé la dernière session de Scott, un joueur en forme sera toujours difficile à battre.

Dos à dos

Driver Paradym Triple Diamond de Callaway

Jonathan Mur/GOLF

Le pilote Paradym Triple Diamond de Callaway est en tournée depuis deux semaines et compte déjà deux victoires (Jon Rahm et Si Woo Kim). Il est sûr de dire que la dernière création à faible rotation de Callaway commence à chauffer.

Avec Kim, le représentant du Callaway Tour, Joe Toulon, a confirmé que plus de 70% des membres du personnel sont passés à Paradym lors du premier événement complet du Tour de 2023. Plusieurs joueurs sans contrat – un bon baromètre de la performance d’un pilote en tête-à-tête tests – a également choisi de donner à Paradym une chance en compétition, y compris Jimmy Walker et MJ Daffue.

“C’est un très bon pourcentage à ce stade précoce du produit”, a déclaré Toulon à GOLF.com par SMS.

Revenir en forme ?

Chris Kirk a remporté trois de ses quatre titres du PGA Tour en jouant sur l’équipement Callaway et en portant des vêtements Travis Mathew. Au Sony Open, le joueur de 37 ans a confirmé qu’il revenait à Callaway et Travis Mathew pour 2023.

“C’est ma première semaine de retour”, a confirmé Kirk. “J’ai passé quelques années dans l’équipe de Callaway Golf et j’ai porté des vêtements Travis Mathew pendant probablement mes neuf premières années sur le circuit. C’est ma première semaine de retour avec ces deux sociétés, en tant que membre du personnel de Callaway Golf, portant des vêtements Travis Mathew. Ouais, j’étais vraiment excité à ce sujet et excité de commencer.”

Kirk n’a pas perdu de temps à s’acclimater au nouvel équipement en obtenant une troisième place au Sony Open, sa meilleure performance depuis sa deuxième place au championnat Sanderson Farms 2016.

Mouvement positif

Balles de golf Titleist Pro V1x (L) et Pro V1 au cours de la première semaine où elles ont été mises à disposition pour des tests à Las Vegas.

Ryan Barath/GOLF

Le finaliste de Sony, Hayden Buckley, a réalisé le meilleur résultat de sa carrière sur le PGA Tour avec le Pro V1 de Titleist dans le sac. Buckley a admis qu’il préférait généralement garder le bricolage au minimum. Cependant, après avoir testé Pro V1 à domicile, les résultats l’ont incité à effectuer un changement de ballon pour la première fois en quatre ans.

“Je n’aime vraiment pas le changement du tout”, a-t-il déclaré. “Je pense que la plupart de mes clubs restent les mêmes. Le ballon est resté le même pendant quatre ans. Mais voir les choses s’améliorer, et je l’ai vu dans le pilote, je le vois dans le ballon. Voir les choses s’améliorer et savoir que les gens chez eux testent vraiment ces choses et y consacrent beaucoup de temps et d’efforts, c’est vraiment réconfortant pour moi de savoir que je joue le meilleur.”

Les performances ont été bonnes dans tous les domaines lors des essais, en particulier avec le pilote, un club sur lequel il s’est habitué.

“Avec le ballon 23, j’ai vu que le vol du ballon était un peu plus haut, ce qui était bien. J’ai vu le spin descendre un peu. Je suis un gars à haute rotation. Donc, pour moi, c’est très dur quand il y a beaucoup de vent. Et j’ai regardé, à gauche et à droite, j’ai vu que la balle était un peu plus serrée. Beaucoup de coups rattrapaient le bord du green au lieu de manquer. Et vraiment juste autour des greens, c’était parfait. Tout ce que je voulais. Mais pour moi, le pilote est une chose très importante, et c’est l’une de mes forces. Et j’ai vu un peu plus de vitesse avec la nouvelle balle, et je pense que personne ne se plaint de plus de vitesse. Et un peu de spin-off. Je faisais pas mal tourner le pilote et j’ai vu ce spin diminuer un peu. Et c’est quelque chose que nous recherchons tous.”

Au total, 29 joueurs sur le terrain ont utilisé des prototypes Titleist Pro V1 ou Pro V1x à Hawaï.

Envie de refaire votre sac pour 2023 ? Trouvez un emplacement approprié près de chez vous dans la société affiliée de GOLF Véritable golf de spécification. Pour en savoir plus sur les dernières nouvelles et informations sur les équipements, consultez le podcast entièrement équipé ci-dessous.

JWall

Jonathan Mur

Éditeur Golf.com

Jonathan Wall est GOLF Magazine et rédacteur en chef de GOLF.com pour l’équipement. Avant de rejoindre l’équipe fin 2018, il a passé 6 ans à couvrir l’équipement du PGA Tour.

Leave a Comment

Your email address will not be published. Required fields are marked *